© Jeu Demain. Blog créé avec Wix.com

  • Facebook B&W
  • Twitter B&W
  • Google+ B&W

Monumental - Un jeu de civilisation qui a tout d'un grand !

October 13, 2018

Beaucoup de joueurs ici ont déjà joué à Cid Meier's, que ce soit en jeu vidéo ou sur plateau. La licence Civilization est désormais bien connue, notamment pour la durée de ses parties. Car il faut reconnaitre que si ces jeux sont excellents, il n'en est pas moins que les parties durent des plombes! Et si on vous proposait un tel jeu de civilisation, mais qui se joue en moins de 2h? C'est le pari que prend FUNFORGE (qui ont déjà édité notamment les excellents EVOLUTION et PATCHWORK) au travers de son futur kickstarter, j'ai nommé MONUMENTAL ! Quoi? Un Kickstarter à venir, mais comment tu peux nous en parler alors monsieur G? Mais parce-que nous avons eu la chance de le tester en proto, bien sûr! On vous dit tout!!

 

Monumental, quel est ce jeu ?

 

Monumental est donc un jeu, comme nous l'avons dit, de civilisation. Il a été créé par Matthew Dunstan (auteur, entre autres, d'Elysium) et sera donc édité, si le KS fonctionne, par Funforge. Il faut savoir qu'il s'agit ici d'un reboot. Une première campagne avait été mise en place mais il avait été décidé de repousser le tout afin de pouvoir revoir certains points : règles, équilibrage, aspect financier, etc... et aussi pour laisser le temps à tout ce petit monde de tester le jeu avant de lancer la nouvelle campagne. C'est chose faite, et croyez-moi, ça vaut le détour!

 

Nous disions donc que Monumental est un jeu de civilisation. Classique? Non, loin de là même. Le jeu s'axe autour de 2 éléments principaux : le plateau central, territoire vaste où se dérouleront les conquêtes et batailles, et la cité, capitale de la civilisation que vous devrez mener à la victoire. Et ce qui fait la principale innovation de ce jeu, c'est que la cité est en fait... un deck! Car oui, on a bien ici un jeu qui s'appuie sur du deckbuilding. Mais attention, nous sommes très TRES loin d'un Star Realms ou autre Magic. Ici, les cartes qui composent la cité vont être activées via le "Cross taping" et vont nous permettre de... Euh, attends attends... Cross-taping? Kézaco?
Eh bien, la cité étant composée de 9 cartes (3 x 3), nous pourrons activer une ligne et une colonne qui vont donc se croiser, en inclinant les cartes... le cross (croix) taping (de "to tap", qui peut être traduit par "sélectionner, exploiter"). Les cartes sélectionnées seront alors activées, et vont produire des ressources, que nous pourrons ensuite utiliser pour développer notre armée, notre production, notre recherche
 scientifique, notre culture ou encore notre production d'or! Au final, nous sommes donc sur un jeu qui va mêler, à notre grand plaisir, les joies du deckbuilding (et les combos qui vont avec), de la gestion de ressources, et d'un plateau en mode 4x, sur lequel nous pourrons utiliser nos unités, figurines ou token. Et oui, il y aura la possibilité de doter son jeu de figurines, ce qui contribue grandement à l'immersion. On le verra plus tard, la qualité de ces figurines est d'ailleurs assez dingue. Mais comme tout le monde ne peux/veux pas investir plus pour cet aspect cosmétique, ceux qui préfèrent les tokens pourront ainsi économiser un peu sur le jeu, en prenant la version plus light!
Bref, rentrons maintenant dans le détail du jeu, je sais que vous en mourrez d'envie!

Le contexte

 

Qui dit jeu de civilisation, dit grand peuple! Et vous en serez le leader. Dans Monumental, vous prenez la tête d'une faction. Le jeu de base en contiendra 5 : Les Grecs d'Hercule, les Chinois de Mulan, les Egyptiens de Ramses, les Vikings de Siegfried et les Japonais de Miyamoto Musashi. Pour ceux qui se lanceront dans un All-in, il y aura également les Atlantes, les Aztèques, les Mongoles et les Amazones. De quoi bien se foutre sur la tronche :-)

Vous prendrez donc la tête d'une de ces factions afin de la mener au sommet. Il vous faudra développer le peuple à travers plusieurs aspects: la conquête militaire, la connaissance scientifique, la mise en place de politiques culturelles et... la construction de puissantes Merveilles! Et pour cela, il sera indispensable de développer votre cité, centre de votre empire où sont produites la grande majorité de vos ressources. Mais Rome ne s'est pas faite en un jour, et développer votre empire prendra du temps. Aussi, vous traverserez 3 âges au court de la partie. En commençant par l'âge classique, puis le moyen âge et, enfin, l'âge moderne. A vous la grande muraille de Chine... ou la statue de la liberté!

 

Le matériel de jeu

 

Alors là, le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il y a du matos! Pour l'instant, nous n'avons pu voir que du proto, mais c'est déjà d'une très très bonne qualité. Donc on imagine assez facilement que le jeu final sera vraiment canon. Par où commencer ?!

 

Commençons par le plateau de jeu: il est constitué de tuiles hexagonales qui vont se moduler de manière à pouvoir offrir au jeu une bonne rejouabilité et s'adapter au nombre de joueur (de 2 à 4). Chaque tuile est illustrée pour représenter un des terrains existant dans le jeu : volcan, mer, plaine, forêt... bref, un joli travail qui sert de base solide aussi bien visuellement qu'en termes de gameplay. 

 

Mais là où on monte d'un cran, selon moi, c'est au niveau des cartes. Chaque joueur possède 21 cartes pour sa civilisation. Certaines sont uniques, d'autres sont communes pour l'ensemble des joueurs... mais attention, si elles sont "communes", c'est rapport à leur effet. Car l'illustration, elle, est propre à la faction, ce qui permet une immersion encore plus importante. A cela, s'ajoutent les "basic building", donc "bâtiments de base" qui sont, eux, communs à tous car accessibles tout au long de la partie, pour l'ensemble des factions. Et enfin, le gros morceau: les cartes des différents âges. Je n'en connais pas le nombre, mais toutes ont une illustration unique. Pour faire simple, sur celle qu'on a pu voir (car il reste encore des cartes proto sans les illus), presque toutes pourraient être la couverture du jeu. Bref, c'est du très lourd, je vous laisse le constater sur les photos (en sachant que c'est encore qualité proto et que les contrastes et saturation vont être améliorés).

 

Enfin, le dernier élément principal : les figurines. Malheureusement, je n'ai pas eu l'opportunité de jouer avec. Mais je les ai vu, et elles sont vraiment top. Moi qui ait manipulé pas mal de figurines (ancien joueurs des gammes Games Workshop), je peux dire que c'est vraiment une très belle qualité. Les personnages sont bourrés de détails, et même les unités de base (guerriers et explorateurs) sont magnifiquement travaillées. La finesse des détails est impressionnante, à tel point qu'on peut voir les hiéroglyphes gravés sur les tablettes aux pieds de la fig de Ramses, et qu'on peut passer de longues minutes à recenser tous les détails de les armures de Mulan et Siegfried. Bien sûr, ces figurines ont un coût et il faut pouvoir se le permettre (quoi que le prix ne soit pas encore connu) mais pour l'immersion, la lisibilité du jeu, et le plaisir du pinceau pour les plus artistes d'entre nous, ça vaut vraiment le coup! D'ailleurs, pour vous en rendre compte par vous même, je vous laisse admirer le travail splendide du Studio Giraldez qui nous gratifie de superbe réalisation!

 

 

 

Bien sûr, à cela s'ajoute la multitude de tokens (eux-aussi illustrés, notamment ceux des cités-état), les ressources et autres jetons. Vous l'aurez compris, il y a beaucoup de monde dans cette boîtes, et le tout est parfaitement bien réalisé, c'est le moins que l'on puisse dire!

 

Le système de jeu

 

On va faire une version courte, sinon l'article va être interminable (enfin, encore plus). Chacun leur tour, les joueurs vont pouvoir "activer" des cartes dans leur cité. On en revient donc à la mécanique du cross-taping... La cité est composée de 9 cartes.

Il faut savoir qu'il existe plusieurs types de cartes dans le deck cité:

 

- Les cartes Bâtiment : ce sont les cartes "de base" dans le sens où elles constituent la majorité du deck et sont les cartes qui vont produire la majorité des ressources. Par exemple, au début, le fort produit 1 ressource militaire et la librairie 1 ressource science. Elles ne rapportent pas de PV en fin de partie.

- Les cartes Connaissances: elles sont facilement reconnaissables car bleues. Elles viennent se glisser sous une carte bâtiment et lui ajoute leur effet/production. Elles s'activent en même temps que le bâtiment concerné. Elles rapportent chacune 1 PV en fin de partie. 

 

- Les cartes Merveilles: De couleur beige, elles sont jouées comme des bâtiments à ceci près qu'elles peuvent être achetées en 2 fois (2 "wonder stage") et qu'elles apportent un bonus à la construction. Ensuite, elles prennent une place de bâtiment dans la cité et offre leur effet, souvent bien badass!! Pour finir, à la construction, elles permettent de positionner un token Merveille sur la map octroyant ainsi un bonus de +2 en défense. Enfin, elles rapportent 2 PV en fin de partie.

 

 

Reprenons l'explication d'un tour. On active une ligne et une colonne. Les cartes concernées vont donc produire de la ressource et/ou activer des effets. On va alors pouvoir dépenser ces ressources dans l'ordre souhaité. Il existe 4 ressources de base :

 

- La science, en bleu. Elle permet principalement d'acheter des cartes Connaissance. (A noter que dépenser 2 Science permet de jouer une carte supplémentaire de son deck.)

- Le militaire, en rouge, qui permet principalement de bouger les unités sur la map (explorateur, warlord et guerriers) pour conquérir les territoires!

- La production, en noir. Celle-ci sert à acheter les bâtiments et merveilles afin d'améliorer sa cité.

- L'or, qui est une ressource "Joker" (mais tout de même une ressource de base), et qui peut remplacer n'importe quelle autre ressource de base.

 

Le fait de dépenser ces ressources dans l'ordre souhaité est HYPER important, puisque cela permet de mettre en place des Combos dévastateurs. Mais il faut savoir que les ressources de base non utilisées à la fin du tour sont perdues, à l'exception de l'or. Un conseil, il faudra vraiment prêter attention à l'ordre des actions. C'est un jeu ou les "attends je refais je refais..." peuvent vite casser le rythme. Bref, il faut bien préparer son tour, auquel on peut réfléchir pendant le tour des autres :-)

On dépense donc nos ressources pour:

 

- Déplacer des unités : les explorateurs vont récupérer des tokens de production dispersés sur la carte et se rendre dans les cité-états pour faire le marché (cela permet de gagner de précieux effets ou ressources one-shot). A côté de cela, les guerriers accompagnés du Warlord vont conquérir des territoires, en récupérant des bonus à chaque Barbares vaincu (les barbares étant les "habitants" du territoire qu'il faut vaincre pour pouvoir le revendiquer). Les warlord ont tous des effets qui s'activent lors de la conquête de territoires.

A noter que les conquêtes utilisent un système simple (et pas de dés, Youhou!!!): chaque territoire possède une valeur de défense. On additionne cette valeur au nombre d'unités présentent sur le territoire, et cela nous donne le nombre d'unité à amener pour pouvoir le conquérir. Ex: une plaine de valeur 1 possède une tuile barbare de valeur 3. Il faut donc amener 3+1= 4 unités pour prendre le territoire. Simple, mais efficace.

 

- Acheter des cartes: il est possible de dépenser ses ressources pour acheter des cartes dans la "rivière" qui offre constamment 6 possibilités. Il est possible d'acheter une ou plusieurs de ces 6 cartes pendant son tour. A cela s'ajoutent les "basic buildings", bâtiment améliorés des versions de bases possédées dans le deck initial, toujours disponibles tout au long de la partie pour tous.

 

- Jouer une carte supplémentaire en dépensant 2 Science

 

- Constuire tout ou partie de merveille (wonder stage)

 

Enfin, il y a également une variable culturelle. Il est en effet possible de développer des politiques culturelles (cartes annexes au deck, au nombre de 5) en dépensant de la Culture. La Culture est une ressource à part, beaucoup plus rare. Il est donc plus difficile de développer ces politiques, mais celles-ci rapportent davantage de PV en fin de partie (2 par politique) et ont des effets immédiats et permanent très intéressant. 

 

Les tours s'enchaînent de la sorte, jusqu'à ce que les cartes qui alimentent la rivière s'épuisent. Une fois la dernière carte posée, on finit le tour puis chaque joueur refait un dernier tour, et on passe au décompte.

 

Décompte des points: 

 

- Chaque carte Connaissance rapporte 1 PV

- Chaque carte Merveille rapporte 2 PV

- Chaque Politique culturelle rapporte 2 PV

- Chaque Territoire contrôlé rapporte 1 PV

- On compte également les majorités sur ces 4 critères, et chaque majorité rapporte 3 PV

 Pour ceux qui sont arrivés jusqu'ici, cette version des règles est raccourcie, il y a des détails supplémentaires mais cela n'est pas important pour comprendre l'ambiance ni la mécanique du jeu! Pour ça, vous pouvez regarder les vidéos : notre explipartie live Facebook ou encore l'explication Tric Trac.

 

Jeu Demain, tu en penses quoi ?

 

Pour ma part, c'est une bonne grosse patate dans la tronche ce jeu! La première chose qui m'a marquée, c'est qu'à chaque tour, et ce dès le début de la partie, on peut faire plein de trucs. Habituellement, ce type de jeu est accompagné d'un sentiment de frustration car on se concentre sur un ou deux aspects mais là, on fait vraiment plein plein de choses, on se développe un peu sur tous les fronts, et c'est à nous de trouver l'équilibre pour un cocktail gagnant! On ne s'ennuie pas une seconde.
Le second point, c'est que pour un jeu de cette profondeur... bah il est vraiment pas long. Trouver un jeu comme celui-ci qui fait moins de 2h, c'est compliqué. Ici, une fois les règles assimilées et les cartes découvertes grâce aux premières parties, on imagine facilement faire des parties de 1h30 voire moins. Honnêtement, c'est un vrai plus, car ça veut dire que le jeu peu sortir beaucoup plus souvent, même en soirée!

Bien sûr, c'est un jeu qui ne va pas aimer les joueurs qui prennent trop de temps pour réfléchir... mais quel gros jeu ne subit pas cette règle? Bref, c'est un gros jeu mais qui se concentre en une durée relativement courte, et ça on aime!

 

Si on ajoute à ça un matériel qui a juste l'air au top (je dis qui a l'air car c'est encore un proto), une rejouabilité qui me semble très bonne (surtout si on achète les 9 civilisations), et une dynamique intéressante, c'est vraiment un carton plein pour moi. Alors je n'ai fait que 2 parties, mais j'ai encore très envie d'y rejouer pour tester d'autres peuples, d'autres stratégies, etc... 
Niveau équilibrage, dur à dire en deux parties, mais j'ai pris 2 peuples différents et j'ai remporté les 2 parties, avec des scores systématiquement serrés. Reste à voir les configurations autre qu'à 4 joueurs, mais encore une fois, sur ce que j'ai pu tester, c'est un très très bon jeu, et le pledger est une évidence! D'ailleurs, les 3 autres joueurs de la table ont été parfaitement convaincus eux-aussi.

Cet article est déjà trop long, donc on va s'arrêter là. On vous laisse le lien pour la page Facebook (ici), à nouveau la vidéo live de notre Facebook (ici), la vidéo de la partie Tric Trac cette fois (par là)... et bien sûr la page KS (ici)

>> Pour info, aujourd'hui (28/10), déjà 7 SG débloqués, le prochain arrive bientôt + 1 SG "réseaux sociaux" en poche aussi!

Sur ce, à tout bientôt ludicopaing, et rendez-vous le 23 :-)

Tags:

Please reload

Retrouvez nous sur les réseaux

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon

ZOOM sur...

Paris New Eden, survivre dans un nouveau monde !

October 30, 2019

1/8
Please reload

Où acheter ses jeux ?

Notre dernier test complet

Paris New Eden, survivre dans un nouveau monde !

October 30, 2019

1/6
Please reload

JEU DEMAIN

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now